Mon poids et moi #Part1



Aujourd'hui, c'est un article un peu personnel que je vous propose! Je vais vous parler de mon rapport avec mon corps et plus particulièrement avec mon poids. Aussi loin que je me souvienne, ce dernier a toujours été un problème!

Je crois que tout a commencé à l'âge de 12 ans, quand le pédiatre a dit à ma maman qu'il fallait qu'elle surveille mon alimentation pour ne pas basculer, à l'adolescence, du côté obscur de la force! Je me souviens que cet avertissement avait eu sur moi, l'effet d'une bombe: j'étais donc, limite "grosse"! Cela voulait donc dire qu'à l'école j'allais me faire remarquer et que l'on allait se moquer de moi! Je pense avec le recul, que cette petite phrase a eu une répercussion indéniable sur ma vie d'adolescente et plus tard, de jeune femme. 

Peu sûre de moi, j'ai toujours été complexée par mon poids et j'enviais les top modèles de l'époque, pour leurs silhouettes longilignes! De nature gourmande, j'ai donc dû apprendre à gérer mes impulsions très tôt et j'ai fait du mieux que j'ai pu, pour maintenir mon poids de forme!  A 20 ans, je pesais 53 kilos pour 1m63. Autant dire, le poids idéal par rapport à ma taille! Et pourtant, je me trouvais toujours "trop ceci" ou "trop cela"... Dés que je prenais 2 kgs, je faisais tout pour les reperdre aussitôt! L'effet "yoyo" m'a donc poursuit jusqu'à ma première grossesse!

Pendant cette dernière, les choses se sont compliquées. Je n'arrivais pas du tout à gérer mes envies. A mon grand désespoir, plutôt que des légumes, j'avais des envies de burgers, de pâte à tartiner et de pizzas! Mon gynécologue ne comprenait pas que je n'arrivais pas à me restreindre et m'a ainsi, une nouvelle fois, fait beaucoup culpabiliser. A 7 mois et demi de grossesse, j'avais pris 20 kilos et une bonne dose de honte! Comment en étais-je arrivée là? J'avais la sciatique, je n'arrivais plus à m'habiller et je me sentais moche! Mais la faute à qui? A bibi, qui s'était empiffrée comme une cochonne, pendant tous ces longs mois! J'ai donc décidé de ne plus me peser! La culpabilité s'est accentuée quand j'ai dû accoucher prématurément quelques jours plus tard et par césarienne, qui plus est! 

Mais le visage de mon bébé a chassé aussitôt ces mauvaises pensées et j'ai arrêté de m'apitoyer sur mon sort! Mon bébé été là, il était beau et en pleine forme, c'était bien l'essentiel! Après quelques mois à pouponner, j'ai eu envie de me reprendre en main et de faire le nécessaire pour retrouver mon poids de forme et être en phase avec moi-même. J'ai alors entrepris plusieurs régimes qui ont fonctionné. J'avais perdu 10 kilos en 1 ans et idéalement, il m'en restait encore 5 mais j'en ai eu marre! Mon corps avait changé et le régime me pesait, c'est le moins que l'on puisse dire! De plus, la balance était devenue une obsession. J'en avais ras-le-bol et je me sentais beaucoup mieux dans ma peau, donc Basta, finito les régimes! Pendant 3 ans et demi, j'ai oscillé entre 63 et 65 kg, soit quand même 10 de plus qu'à 20 ans! 
Et puis, mon bébé n°2 a été mis en route! J'angoissais pour ma prise de poids mais j'ai eu la chance que ma grossesse se passe en été et j'ai donc eu envie de crudités et de rouleaux de printemps! J'ai beaucoup plus relativisé et envisagé cette deuxième grossesse avec sérénité. Mais au bout de 7 mois et une semaine, le chiffre sur la balance du gynécologue avait parlé: je m'étais encore prise 17 kilos dans le popo !!! Pourtant, cela ne m'a pas anéanti! J'avais réussi à perdre plus ou moins, donc je savais déjà ce que je devais faire après! Je n'ai pas eu la possibilité de prendre quelques kilos de plus puisque ma fille est arrivée à 7 mois et deux semaines de grossesse...en bonne santé elle aussi et tellement craquante avec son sourire de chipie, que mes problèmes de poids se sont envolés un temps! Après quelques mois, je me suis de nouveau battue comme j'ai pu pour maigrir! Mon poids s'est maintenu à 67 kilos et j'ai décidé de tout envoyer balader! Fini, les régimes, j'avais décidé d'être à l'écoute de mes envies et de mes faims! 

Et puis 3 ans plus tard, nous avons décidé, avec l'amoureux , de nous marier. Pour pouvoir rentrer dans ma robe, la vendeuse m'a lancé un challenge: perdre quelques kilos! Et voilà, 3 ans après m'être jurée de ne plus martyriser mon corps, je devais repartir en guerre contre ces foutus kilos! Régime protéinés dans un premier temps, rééquilibrage alimentaire ensuite! En 1 an, j'avais encore perdu 10 kilos! Enfin! j'affichais 60 kilos au compteur le jour de mon mariage! Pari réussi, la robe m'allait comme un gant et était même un poil trop grande! Wahouuu, quelle fierté! Mais, ce fut de courte durée!

Pendant un an, je m'étais tellement privée que j'ai de nouveau fait une croix sur les régimes! J'ai alors repris tous les kilos perdus!!!En 2012, j'ai commencé mon blog et au fur et à mesure des mois, j'ai commencé à accepter mon image et à me sentir à l'aise avec ce corps que j'avais tant détesté! Mon surpoids n'est pas une fatalité. Je sais pertinemment que l'on a rien sans rien! Mais le plus important c'est que je me sente bien et surtout de m'accepter telle que je suis, afin de pouvoir m'ouvrir aux autres! Parce que la vie ne limite pas à une apparence et que l'on soit gros, grand petit, on a plein d'amour à donner et de choses à partager!
Aujourd'hui, je refuse de m'abaisser aux diktats de la mode et des papiers glacés car je veux être libre. Libre de m' épanouir dans ce corps et d'assumer mes rondeurs! Mais surtout de m'habiller comme bon me semble car ma vie ne sera plus faite de frustration! Cependant, j'ai pris conscience de certaines choses et cela fera l'objet de mon prochain article...A bon entendeur!!!


@bientôt ♥
(Crédit photos: Le Blog de Sienna Lou & Angela Blanc)

16 commentaires

  1. Tant de souffrance inutile, car tu es magnifique ! Une belle leçon à retenir. Dés que l'on s'accepte, le corps n'est plus un enjeu. Tu as toujours été pour moi la plus belle. Les kilos, quels kilos ? Dans la tête.... Tu es superbe et merveilleusement belle !

    RépondreSupprimer
  2. Tu m'as beaucoup touché avec cet article, je m'y retrouve...
    Je n'accepte pas totalement ma morphologie et mes hanches de latine mais j'ai de la chance j'ai un homme qui m'aime et j'arrive à m'habiller c'est l'essentiel non ? C'est dur de s’accepter c'est un gros boulot mais un jour je vais y arriver !
    Biz Jeny

    RépondreSupprimer
  3. J'adore.... trop touchante et vrai. C'est mon problème aussi. Je suis contente de voir ces photos.... on c'est bien amusé.

    RépondreSupprimer
  4. ha ma belle je me reconnais un peu en toi^^ bon étant jeune j'étais un peu ronde mais sans plus et à un moment donné, ma mère qui ne faisait que des pâtes ou du riz pour manger,j'en ai eu marre j'ai arrêter les féculents, j'en avais marre de manger toujours la même chose. PAF une dizaine de kilos de perdu sans vraiment m'en apercevoir, à 17 ans je faisais donc 58 kilos pour 1m67 et vient ma première grossesse ou j'ai pris 30 kilos, pas moins, j'en ai reperdu une bonne 20aine dans les 3 mois qui ont suivi mon accouchement, rebelote pour mon second accouchement 27 kilos dans les dents. j'en reperdu une bonne partie mais pas tout. Aujourd'hui je me stabilise, enfin j'essaie, vers les 68 kilos. Bien que j'essai de perdre du poids durablement quand même pour atteindre les 60 kilos^^
    Mais je m'accepte comme je suis et je me sens pas trop mal dans mon corps et ça c'est le principal^^

    allez bizz ma belle

    aurore

    RépondreSupprimer
  5. Une très très touchante histoire
    Je suis absolument fan des mots que tu as mis sur ce complexe ou en tout cas, sur ce poids qui est quelque chose qui nous poursuit jusqu'à la fin de nos vies ;)
    Moi, je suis le contraire, je ne suis pas grosse, mais justement, je ne le suis pas assez
    Entre les "mais tu manges???" " tu te fais vomir????" et j'en passe, c'est vrai que j'suis en mode "putain mais fermez là et venez chez moi vous verrez que je mange"
    Tout n'est qu'une histoire d'organisme etc etc ;)
    Cela dit, je pense que tu as raison : ON SEN FOUT des papiers glacés, soyons nous mêmes et assumons nous, du moment qu'on est bien dans notre corps le reste hein !!!
    Tu es rayonnante crois moi <3
    www.mademoisellevi.com

    RépondreSupprimer
  6. Ma pauvre chérie!!! Tant de passages difficiles alors que tu es si jolie! Je ne te trouve pas du tout en surpoids, tu es très bien comme ça, tellement belle et généreuse, souriante... parfaite quoi! C'est super cool que ton blog t'ait permis de t'aimer comme tu es parce que vraiment tu es au top et ce serait dommage de ne pas en profiter!
    Moi j'ai eu le problème inverse: trop maigre pendant toute mon adolescence, je devais prendre des médicaments qui donnaient de l'appétit pour manger plus et grossir... Et malgré ça j'avais beaucoup de mal à prendre même 1kg alors que j'adore manger! Et puis vers 25 ans le problème s'est inversé si j'ose dire! Depuis j'ai pris quelques kilos bien localisés (grrrr!!) et depuis impossible de les déloger! Je ne me plains pas mais c'est dur à vivre aussi car ce corps ne me plait pas trop et ce ventre me complexe à mort! On verra après un bébé, peut être que les choses seront différentes ;) gros bisous et merci pour ce témoignage très touchant!

    RépondreSupprimer
  7. L'essentiel est d'être bien dans sa peau et ça tu sembles l'avoir compris maintenant !
    Certaines femmes qui ont des rondeurs sont très jolies , car épanouies et ça se voit , d'autres sont toutes fines et ternes, et ce n'est pas flatteur .
    Alors quand on s'accepte comme on est , les regards des autres sont forcément positifs .
    Continue, tu dégages beaucoup de bonne humeur et tu es très jolie !
    Bonne journée
    Bisous !

    RépondreSupprimer
  8. Ton histoire est touchante, tu es juste magnifique sur ces photos en noir et blanc, alors ne change rien et vis ta vie. Bises

    RépondreSupprimer
  9. Je pense qu'on est tous d'accord pour dire qu'il faut entretenir son corps un minimum sans tomber dans la fixation, mais en écrivant ça je pense à la santé et pas nécessairement au physique. L'essentiel est de se sentir bien dans sa peau et d'assumer son corps au fils du temps.

    Greg Dmr

    RépondreSupprimer
  10. Tu es si belle ! Tes grands yeux nous aspirent et on oublie de regarder...le poids...qui au vu des photos n'est pas si pesant que ça ! Tu nous fais marcher ? non ? Moi, j'aurais bien aimé voir une photo de ton mariage...je suis curieuse de cette robe ...Tu peux l'ajouter ? Bises

    RépondreSupprimer
  11. Bel article ma belle! Je me retrouve complètement dans ton histoire, étant enfant j'étais plutôt maigrelette. Mais une fois que j'ai quitté mes parents, j'ai découvert le stress de la vie , donc qui dit stress pour moi = égale grignotage, pour d'autre c'est la cigarette ou autre. Et la naissances des mes deux enfants n'ont rien arrangé. Je n'ai jamais fait de régime draconien car je sais qu'il faut que j'arrête les sucreries et que je fasse du sport c'est la seule solution miracle me concernant. Bonne journée bisous Ingrid.

    RépondreSupprimer
  12. Ingrid ton article m'a particulièrement bouleversée. Ma chérie que de souffrance alors que tu es ravissante et pétillante il ne faut pas se laisser gâcher la vie par des problèmes de poids cela a été le drame de ma vie . Abandonnée par ma mère, mal aimée et martyriser par mon père j'ai développé une pathologie destructrice que je n'ai jamais réussi à soigner (anorexie mentale diagnostiqué alors que j'étais déjà adulte ) aujourd'hui je suis légère comme une plume et je ne me sens bien que lorsque je sens mes os au final je suis sur le fil tout le temps et mon mari et ma fille s'inquietent sans compter les béquilles chimiques qu'i, me faut pour ne pas sombrer alors Ingrid pour l'amour du ciel fais toi plaisir cocoone toi, fais des câlins à tes enfants et à ton mari amuse toi avec la mode tu es très BELLE. Je t'embrasse fort. Annick

    RépondreSupprimer
  13. Tu as bien raison! Moi aussi je me souviens des médecins qui, petite, me disaient trop maigre, puis adolescente, trop ronde. A 18 ans je pesais 58kg pour 1.61m et je me souviens encore de ce Dr qui hurlait dans son bureau pour me faire culpabiliser parce que j’aurais dû peser 10kg de moins... Il me parlait régime et j'avais beau répondre que je mangeais peu et plutôt équilibré, il ne me croyait pas. D'ailleurs encore aujourd'hui, les médecins ne me croient pas quand je dis que je peux manger un yaourt, un fruit, du pain, un bout de viande + salade et une soupe dans une journée. Je ne ressens jamais la faim, mais je fais rapidement des malaises car j'oublie de manger. Pourtant, suite à des soucis de santé, j'ai quand même pris 25kg en 5 ans avec ce pseudo "régime", en faisant du sport et en ayant un travail physique... Comme quoi, on n'est pas égaux dans ce domaine. La joie d'avoir des problèmes hormonaux, tu fais du yoyo sans rien faire du tout. Nous sommes bien contraintes de faire avec à défaut de nous ruiner la santé à essayer de changer malgré tout. Mais je t'avoue que j'en veux au corps médical de penser : ronde = mange trop ou mal. La preuve, à une période de ma vie, j'ai perdu 15kg en 6 mois sans rien faire du tout et ils ont tous pensé que j'avais enfin fait un vrai régime... Pfff

    RépondreSupprimer
  14. Très bel article, ton texte est très touchant ! Et les photos sont sublimes <3

    Tu as raison, accepte toi comme tu es, pas besoin d'une morphologie pour se sentir belle, plaire à notre homme et porter ce qui nous fait envie ! Et crois moi tu es une très belle femme et ces photos le prouvent mille fois.

    Si j'écoute l'IMC j'ai plus de 8kilos à perdre... je fais 51 -52kg pour 1m 52 je devrais faire 42-43kg ! Peu importe, je me sens quand même bien dans ma peau et pas besoin d'un chiffre sur une balance pour savoir qui je suis !

    Bonne journée à toi, et a très vite!

    RépondreSupprimer